Translate

formation

La méthode dite par imprégnation privilégie la mémorisation à travers l'écoute et l'exécution à l'identique du professeur.

Existe-t-il une école plus respectueuse de la tradition musicale qu'une autre? Pour s'en assurer, il faudrait en toute rigueur se référer aux archives sonores (lieu, date, exécutant...) des collecteurs enquêtant sur le terrain.

A titre d'exemple, la playlist vidéo YOUTUBE  kaval Bulgare:la tradition pastorale  fournit cinq enregistrements réalisés à Gabrovo en 1979.

On aura en mémoire que les gardiens de troupeau d'autrefois n'étaient pas des concertistes ayant appris la théorie musicale, la clarinette, la flûte d'harmonie dans les conservatoires nationaux, à fortiori étrangers.

Pour cette raison, l'élève s'exercera sans attendre à l'improvisation. Comment? en s'appuyant strictement sur la base rythmique d'une danse traditionnelle. L'idéal est un accompagnement vidéo au tapan:  rythmes asymétriques exécutés au tapan

Sur cet échantillon, les mesures asymétriques (aksak) sont décomposées en sous-ensemble de 2, 3 temps suivant le type de danses.

En présence d'une partition, il n'en retiendra dans un premier temps que sa ligne mélodique.
Dans un second temps, il agrémentera la partition progressivement de l'ornementation (vibrato, petite note) propre au style régional sans excès toutefois.

Même si votre professeur de kaval  n'est pas en possession d'anciens enregistrements, il devrait vous assister pour l'exécution correcte de la partition que vous lui présenterez.

*******

ISABELLE COURROY

Isabelle Courroy

site Web:  http://www.kaval.org
mail :           isabelle.courroy@kaval.org
tél     :          06 77 04 37 38
Formation    : flûte traversière classique ; médaille d’or du Conservatoire National de Région de Marseille
Membre fondateur du collectif AKSAK de musiques d'inspiration balkanique.
Fondateur en 2004 du Bachibouzouk Orkestar
Soliste Kaval dans les formations NIAMA KAK, trio de musique traditionnelle de Bulgarie
Professeur de Kaval à l'école municipale de musique du Pays d'Apt dans le Vaucluse

Par l'intermédiaire de stages nationaux de formation, Madame Courroy  a contribué activement à la diffusion de la connaissance du kaval bulgare en France.

                                                  
 *******
KRASSEN LUTZKANOV

Krassen Lutzkanov

site Web:            http://www.balkart.org
site personnel:     http://www.myspace.com/krassenlutzkanov 
mail:            krassen.lutzkanov@gmail.com
tél:              06 18 55 87 13
Adresse:     PALAISEAU (91)
Formation : 1988 - Lycée français de Sofia, BG 1995 - Académie de Musique de Plovdiv (BG), 2000 - CNSMD de Paris – classe d'improvisation. 2002 - Maîtrise de Musique - Université Paris 8.
Projet personnel : le groupe BalkArt avec Jasko Ramic 

 ********
JEAN PAUL DRISSE


                                              publié le 20/10/2013 source:JP Drisse

mail:          jdrisse@gmail.com
tél:            06 50 38 13 44
Adresse:    ALENCON (61 )
Formation: Elève d'Isabelle Courroy à l'occasion de stages puis de d'Orlin Vassilev de Gabrovo et enfin de Lyuben Dossev pendant plusieurs années. Le Kaval est l'instrument principal pratiqué.
Projet personnel: formation des débutants aux techniques d'ornementation de Thrace (accentuation de notes, vibratos , glissandos, sechene ...) , Possibilité de cours à distance avec l'outil bureautique SKYPE
                                                 
********  

Les autodidactes pourront acquérir  l'ouvrage  Méthode de Kaval pour débutants par Bob Snider , rédigé en anglais juillet 1993.   Contact E-mail : Bob@RobertSnider.com 

*********
Pour s'imprégner du répertoire vocal traditionnel des pays des Balkans, l'ensemble féminin DJANAM, en résidence dans la région parisienne, composé d'une dizaine de femmes interprétant des berceuses roumaines, diaphonies bulgares, rondes grecques et macédoniennes, rituels géorgiens, chants de mariage croate, ballades tziganes…
Accompagné des musiciens du groupe YAGO, DJANAM chante et danse en costumes traditionnels.
La programmation des concerts à venir est à retrouver sur leur site WEB d'adresse http://www.djanam.fr/  comportant nombre photos et vidéos illustrant la richesse polyphonique, aux mesures asymétriques, des chants  populaires balkaniques.

*********

mention: Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique .
TITRE Ier : DE LA LIBERTÉ DE COMMUNICATION EN LIGNE CHAPITRE II/Article 6/IV. Toute personne nommée ou désignée dans un service de communication au public en ligne dispose d'un droit de réponse, sans préjudice des demandes de correction ou de suppression du message qu'elle peut adresser au service.


4 commentaires:

  1. Formation de trois musiciens (accordéon, bouzouki, saxo, trompette, guitare-chant) ayant déjà une longue pratique des répertoires d’Europe Orientale - notamment des Balkans – souhaitent monter un grand ensemble avec tout type d'instruments traditionnels Bulgares et Macédoniens (notamment kaval, gaïda, tapan, mais aussi tambura, gadulka ,doudouk etc...).

    Il n’y a pas de réelle exigence de niveau, mais il est nécessaire de bien être déjà familiarisé avec ces répertoires.

    Contact : José Ponzone 01 43 75 86 72 / 06 78 96 68 46 balkansambl@ponzone.net

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, connaissez-vous des ateliers dans les pays des Balkans permettant d'apprendre le kaval et la musique balkanique ? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour un atelier Kaval en Bulgarie, vous pouvez contacter le professeur Lyuben Dossev (boyler@abv.bg) de ma part. Il saura vous renseigner. De plus, il maîtrise parfaitement la langue anglaise.

      Supprimer